Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
ACCUEILPRESENTATIONL'AUTEURPUBLICATIONSPLAN DU SITEMentions légalesCARTOGRAPHIEHydrographie VillesTopographieClimatDivisions biogéographiquesLa végétationConnaissance floristiqueLA FLOREPTERIDOPHYTESAspleniaceaeBlechnaceaeDavalliaceaeDennstaedtiaceaeDryopteridaceaeEquisetaceaeIsoetaceaeMarsileaceaeOphioglossaceaeOsmundaceaePolypodiaceaePteridaceaeSalviniaceaeSelaginellaceaeThelypteridaceaeWoodsiaceaeGYMNOSPERMESCupressaceaeEphedraceaePinaceaeTaxaceaeACANTHACEAEADOXACEAEAIZOACEAEAMARANTHACEAEAmaranthus clé espècesAnabasis clé espècesAtriplex clé espècesBassia clé espèces Beta macrocarpa+cléSalsola clé espècesSuaeda clé espècesANACARDIACEAEAPIACEAEAmmi majusAmmodaucus leucotrichusAmmoides pusillaAnethum foeniculoidesAnthriscus caucalisApium graveolensAstydamia latifoliaAthamanta siculaBerula erectaBifora testiculataBowlesia glandulosaBunium atlanticum+cléBupleurum clé espècesCachrys libanotisCarum clé espèces Chaerophyllum atlant.+cléConopodium bunioidesDaucus clé espècesDeverra clé espècesElaeoselinum exinvol.Eryngium clé espècesFerula clé espècesFerulago clé espècesFoeniculum clé espècesHelosciadium clé spec.Heracleum clé subsp.Oenanthe clé espècesPseudorlaya biseratia+cléScandix australis + clé.Seseli atlanticum + cléSmyrnium olusatrum +cléStoibrax dichotomum +cléThapsia clé spec.Torilis clé spec.APOCYNACEAEApteranthes clé sp.Asclepias curassavicaCalotropis proceraCynanchum acutumDesmidorchis retrospisciensGlossonema boveanumGomphocarpus fruticosusLeptadenia pyrotechnicaNerium oleanderOrbea decaisneana Pergularia tomentosaPeriploca laevigataVinca difformisVincetoxicum hirundinariaAQUIFOLIACEAEARALIACEAECAPRIFOLIACEAELonicera arboreaLonicera bifloraLonicera etruscaLonicera implexaLonicera pyrenaicaLonicera periclymenum
Ismelia-carinata.jpgCampanula-afra.jpgSiroua-agdal.jpg
FLORE DU MAROC
logo-flêche.png
Pseudorlaya biseriata
Ombellifères
APIACEAE
Umbelliferae
logo-flêche.png
Pseudorlaya
Ombellifères
APIACEAE
Umbelliferae
       Plantes annuelles de petite taille à tiges nombreuses. Feuilles 2-3 pennatiséquées, hispides, à segments ultimes pennatifides, incisés-dentés. Ombelles composées, opposées aux feuilles, à bractées divisées et  rayons souvent inégaux et ombellules à bractéoles entières. Fleurs blanches, jaunâtres, rosées ou pourpres régulières ou légèrement rayonnantes, à pétales glabres ou velus, sépales à dents triangulaires < 1mm. Fruit ellipsoïdes, aplatis, à styles courts; méricarpes à côtes primaires filiformes hispides de poils courts, fins, les secondaires (valléculaires et marginales) à 2-3 rangs d'épines glochidiées, droites, à base élargie.
 Clé d'identification des espèces  du genre Pseudorlaya au Maroc :
logo-flêche.png
Daucus biseriatus fig. 1-2-3-4
Daucus sahariensis fig. 5-6
MURBECK S. (Contr. Fl. NO Afrique  5,  fig. XI, 1905)
1 - Méricarpes nettement aplatis dorsalement à côtes primaires filiformes à poils courts sur un rang, plus fins que les épines des côtes secondaires élargies à la base, glochidiées à l'apex, styles < 0,5mm ............................... 2
   2 - Plante à fleurs pourpres ou rose vif; fruit de 7-11x3,5-5 mm (hors épines), à épines des côtes latérales épaisses, larges et confluentes à leur base, nettement < que la largeur du fruit ..................................... P. pumila
   3 - Plante à fleurs blanches ou rosées; fruit de 4-7x2-2,5 mm (hors épines), à épines des côtes latérales étroites, serrées, très nombreuses, peu distinctes des poils fins, denses, des côtes primaires ..... P. minuscula
1' - Méricarpes peu aplatis à côtes secondaires à épines sur 2 rangs, glochidiées, peu épaissies et non conni-ventes à la base > largeur du fruit de 5x2 mm, fleurs jaunâtres, styles ±1mm ....................................... P. biseriata
Daucus-biseriatus-MURbeck_Contr_Fl_NW_Afr_tPseudorlaya-biseriata
131.png
 Liens utiles :
Base de données des Plantes d'Afrique. Conservatoire & Jardin botaniques de la ville de Genève.
          Note : outre le fait que la présence de cette espèce au Maroc est à rechercher et confirmer, son attribution générique reste incertaine selon les conceptions actuelles et pour S. Murbeck, lui-même, auteur du genre Pseudorlaya, très voisin du genre Daucus.  
         Cette espèce, par rapport aux 2 autres représentants du genre Pseudorlaya au Maghreb, ne présente qu'un seul caractère commun à ce genre: celui des soies épineuses des côtes secondaires du fruit, sur 2 rangs (vs. un seul rang pour Daucus). Tous les autres traits, types d'ombelles à rayons subégaux et bractées divisées, fruits peu aplatis et styles bien développés, plaident pour son appartenance au genre Daucus et sa proximité évidente avec D. sahariensis avec laquelle elle peut être confondue, qui partage une écologie très similaire.
logolivre.png
SAENZ DE RIVAS C. (1974). Datos sobre el Genero Pseudorlaya (Murb.) Murb. (Umbelliferae). Anal. Inst. Bot. Cavanilles 31(2): 191-204.
logo-flêche.png