Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
ACCUEILPRESENTATIONL'AUTEURPUBLICATIONSPLAN DU SITEMentions légalesCARTOGRAPHIEHydrographie VillesTopographieClimatDivisions biogéographiquesLa végétationConnaissance floristiqueLA FLOREPTERIDOPHYTESAspleniaceaeBlechnaceaeDavalliaceaeDennstaedtiaceaeDryopteridaceaeEquisetaceaeIsoetaceaeMarsileaceaeOphioglossaceaeOsmundaceaePolypodiaceaePteridaceaeSalviniaceaeSelaginellaceaeThelypteridaceaeWoodsiaceaeGYMNOSPERMESCupressaceaeEphedraceaePinaceaeTaxaceaeACANTHACEAEADOXACEAEAIZOACEAEAMARANTHACEAEAmaranthus clé espècesAnabasis clé espècesAtriplex clé espècesBassia clé espèces Beta macrocarpa+cléSalsola clé espècesSuaeda clé espècesANACARDIACEAEAPIACEAEAmmi majusAmmodaucus leucotrichusAmmoides pusillaAnethum foeniculoidesAnthriscus caucalisApium graveolensAstydamia latifoliaAthamanta siculaBerula erectaBifora testiculataBowlesia glandulosaBunium atlanticum+cléBupleurum clé espècesCachrys libanotisCarum clé espèces Chaerophyllum atlant.+cléConopodium bunioidesDaucus clé espècesDeverra clé espècesElaeoselinum exinvol.Eryngium clé espècesFerula clé espècesFerulago clé espècesFoeniculum clé espècesHelosciadium clé spec.Heracleum clé subsp.Oenanthe clé espècesPseudorlaya biseratia+cléScandix australis + clé.Seseli atlanticum + cléSmyrnium olusatrum +cléStoibrax dichotomum +cléThapsia clé spec.Torilis clé spec.APOCYNACEAEApteranthes clé sp.Asclepias curassavicaCalotropis proceraCynanchum acutumDesmidorchis retrospisciensGlossonema boveanumGomphocarpus fruticosusLeptadenia pyrotechnicaNerium oleanderOrbea decaisneana Pergularia tomentosaPeriploca laevigataVinca difformisVincetoxicum hirundinariaAQUIFOLIACEAEARALIACEAECAPRIFOLIACEAELonicera arboreaLonicera bifloraLonicera etruscaLonicera implexaLonicera pyrenaicaLonicera periclymenum
Ismelia-carinata.jpgCampanula-afra.jpgSiroua-agdal.jpg
FLORE DU MAROC
GYMNOSPERMAE
Cupressaceae - Conifères
Cupressus atlantica
Note : également introduits dans les reboisements des Atlas, les exotiques: C. arizonica Greene, C. lusitanica Mill. et C. macrocarpa Hartw. largement cultivés.
C. atlantica n'était pas distingué de C. sempervirens par Maire. Il en diffère assez nettement pour les sujets adultes par le port élancé nettement conique et ses cônes plus réduits à 6-8(10) écailles (vs. 8-14). Les jeunes sujets ou mutilés peuvent présenter néanmoins un port touffu arbustif. Aussi quelques stations en versant sud du Grand Atlas occidental (Seksaoua). Mérite un statut de protection de premier ordre (bois d'œuvre ou de feu).
Cupressus-atlantica.pngCupressus-atlantica-AD.pngCupressus-atlantica-P.-Jubault.pngCyprès-de-l'Atlas.png16.png
© A. DOBIGNARD
Cupressus atlantica
Grand Atlas central, vallée O. N'Fiss
© P. JUBAULT
© P. JUBAULT
CASTROVIEJO S. et al. (1986). Flora Iberica. vol. 1. [p. 175-178],
J. do Amaral Franco. Real Jardin Botanico, C.S.I.C., éds., Madrid.
logolivre.png Cupresssus-sempervirens-Maire.png
Cupressus sempervirens
Flore de l'Afrique du Nord R. Maire
Base de données des Plantes d'Afrique (version 2016). Conservatoire & Jardin botaniques de la ville de Genève.
131.png
 Liens utiles :
logo-flêche.png