Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
ACCUEILPRESENTATIONL'AUTEURPUBLICATIONSPLAN DU SITEMentions légalesCARTOGRAPHIEHydrographie VillesTopographieClimatDivisions biogéographiquesLa végétationConnaissance floristiqueLA FLOREPTERIDOPHYTESAspleniaceaeBlechnaceaeDavalliaceaeDennstaedtiaceaeDryopteridaceaeEquisetaceaeIsoetaceaeMarsileaceaeOphioglossaceaeOsmundaceaePolypodiaceaePteridaceaeSalviniaceaeSelaginellaceaeThelypteridaceaeWoodsiaceaeGYMNOSPERMESCupressaceaeEphedraceaePinaceaeTaxaceaeACANTHACEAEADOXACEAEAIZOACEAEAMARANTHACEAEAmaranthus clé espècesAnabasis clé espècesAtriplex clé espècesBassia clé espèces Beta macrocarpa+cléSalsola clé espècesSuaeda clé espècesANACARDIACEAEAPIACEAEAmmi majusAmmodaucus leucotrichusAmmoides pusillaAnethum foeniculoidesAnthriscus caucalisApium graveolensAstydamia latifoliaAthamanta siculaBerula erectaBifora testiculataBowlesia glandulosaBunium atlanticum+cléBupleurum clé espècesCachrys libanotisCarum clé espèces Chaerophyllum atlant.+cléConopodium bunioidesDaucus clé espècesDeverra clé espècesElaeoselinum exinvol.Eryngium clé espècesFerula clé espècesFerulago clé espècesFoeniculum clé espècesHelosciadium clé spec.Heracleum clé subsp.Oenanthe clé espècesPseudorlaya biseratia+cléScandix australis + clé.Seseli atlanticum + cléSmyrnium olusatrum +cléStoibrax dichotomum +cléThapsia clé spec.Torilis clé spec.APOCYNACEAEApteranthes clé sp.Asclepias curassavicaCalotropis proceraCynanchum acutumDesmidorchis retrospisciensGlossonema boveanumGomphocarpus fruticosusLeptadenia pyrotechnicaNerium oleanderOrbea decaisneana Pergularia tomentosaPeriploca laevigataVinca difformisVincetoxicum hirundinariaAQUIFOLIACEAEARALIACEAEHedera helix ssp. helixARISTOLOCHIACEAEAristolochia baeticaAristolochia paucinervisAristolochia pistolochiaAristolochia sempervirensCAPRIFOLIACEAELonicera arboreaLonicera bifloraLonicera etruscaLonicera implexaLonicera pyrenaicaLonicera periclymenum
Ismelia-carinata.jpgCampanula-afra.jpgSiroua-agdal.jpg
FLORE DU MAROC
    Famille proche des Apiacées. Plantes ligneuses, arbustives, lianescentes (en Europe et au Maghreb) à tiges volubiles à crampons, feuilles alternes, simples, à limbe entier ou lobé, coriace et persistant. Inflorescences en ombelles pédonculées; fleurs régulières hermaphrodites à calice à tube soudé à l'ovaire et 4-5 sépales courts, (4)5 pétales libres et 4-5 étamines insérées avec les pétales au sommet du tube calicinal autour d'un disque nectarifère; un style court, ovaire infère et 2-5 carpelles soudés; fruit en drupe à plusieurs noyaux. Famille surtout tropicale représentée au Maghreb et au Maroc par une seule espèce à deux taxons infraspécifiques ou 2(3) espèces autonomes, selon les auteurs.
Hedera helix subsp. helix (ci-après); Hedera helix subsp. maroccana (ci-dessous)
Description de la famille
Hedera helix
subsp. maroccana
ARALIACEAE
Araliacées
131.png
 Liens utiles :
Base de données des Plantes d'Afrique. Conservatoire & Jardin botaniques de la ville de Genève.
logolivre.png
RUTHEFORD A., McALLISTER H.A. & R.R. MILL (1993), News Ivies from the mediterranean area and Macaronesia. The Plantsmann, 15(2): 115-128.
      Note : ce taxon, non individualisé autrefois, jusqu'à la révision récente des lierres médi- terranéens et nord-africains (Rutheford et al., 1993, pdf ci-joint) a été conservé au niveau sub- spécifique dans H. helix par M. Fennane; choix nomenclatural que nous retenons aussi dans l'Index FAN (2: 137, 2011) et ici. Bien que sûrement le plus commun des lierres marocains, il existe très probablement d'autres lierres au Maroc, non reconnus et non inventoriés jusqu'à présent.     
         Les caractères morphologiques différentiels portent essentiellement sur le type de tri- chomes difficilement observables (loupe bino- culaire), quand ils sont présents, car vite cadu- ques à maturité. Ils sont surtout notables sur les jeunes bourgeons et les pédicelles floraux.           
       Est à rechercher en plaines et zones atlan- tiques la présence, indigène ou naturalisée du subsp. helix (Gharb et littoral nord) et peut être celle de H. iberica (Rif occid.) ou encore H. algeriensis (montagnes du Tell marocain) ou H. canariensis (GA occid. des Ida Ou Tanane).
Hedera-helix-ssp.-maroccanaHedera-helix-ssp.-maroccana-ADHedera-helix-ssp.-maroccana-MAHedera-maroccana-J.-Bou-NaceurHedera-maroccana-surAbies-maroccana
Herb. A. DOBIGNARD
© A. DOBIGNARD
Herb. A. DOBIGNARD
Hedera helix subsp. maroccana
Moyen Atlas oriental, J. Bou Naceur (alt. 2000m)
sur escarpements calcaires
Hedera helix subsp. maroccana
Rif occidental, Parc national de Talassemtane (alt. 1500m) sur
Abies maroccana
© A. DOBIGNARD
Hedera helix subsp. maroccana
Moyen Atlas , Parc national du J. Tazzeka (alt. 960m)
sur escarpements calcaires (plante cultivée en Grande Bretagne)
leg. & det. S.L. Jury, 1993, ex herb. LG
Hedera helix subsp. maroccana
Rif occidental, Parc national de Talassemtane, J. Tissouka (alt. 1650m)
sur escarpements calcaires
à noter le polymorphisme foliaire des diverses populations au Maroc
ARALIACEAE Juss.
Araliacées
ANGIOSPERMAE
Dicotylédones